Mon Rituel de l'arbre

La TSR m’a invitée à participer à une des 3 parties du début de l’émission « FAUT PAS CROIRE » : j’y présente mon rituel de l’arbre et vous y entendrez mes bols planétaires 

Déroulement de mon Rituel de l'Arbre

Choisissez un arbre, et à 2 ou 3 m de celui-ci, demandez-lui s’il peut faire quelque chose pour vous.

Si vous ressentez un oui, vous avez trouvé votre arbre pour votre rituel. Si vous ressentez un non, l’arbre est déjà occupé à autre chose, choisissez-en un autre.

Une fois que vous avez trouvé l’arbre pour votre rituel, approchez-vous de lui, posez vos deux mains sur son écorce, et demandez-lui de prendre en vous tout ce qui est difficile, tout ce qui est lourd, tout ce qui vous empêche d’avancer … et d’envoyer tout cela là où c’est bon dans l’univers. Laissez la transformation se faire en vous.

À moment donné.e, vous ressentirez une sorte de vide, c’est le moment de demander à l’arbre de vous remplir de… Un mot viendra de lui-même, un mot comme Amour, Joie, Calme, Force, Sérénité, Guérison…Laissez-vous remplir par cette énergie généreuse.

Lorsque vous êtes comblé.e, regardez les racines de l’arbre, comment l’arbre tient bien dans le sol, regardez ses branches, comme elles savent aller vers le ciel, regardez les blessures de l’arbre, et comme l’arbre a su grandir avec elles. Pressentez sa sagesse. 

Remerciez-le pour le soin qu’il vous a accordé avec gratitude.
Le rituel est terminé.

Une expérience forte

Un jour, en sortant de chez le médecin qui était en train d’organiser un scanner en urgence pour moi, j’ai pensé que j’allais peut-être mourir dans les 6 mois.

J’ai eu peur de ne pouvoir regarder mes enfants dans les yeux sans fondre en larmes, à midi.

J’étais désemparée et angoissée, ne voulant pas inquiéter mes enfants inutilement à ce stade. 

Il neigeait… J’ai eu l’idée d’aller au Jardin Botanique qui était sur le chemin du retour à la maison et d’y faire un rituel de l’Arbre: un immense mélèze protecteur m’y a accueillie et offert sa transformation. 

En quelques minutes, j’ai retrouvé mon calme et le courage de faire face.

Quand mes filles sont rentrées de l’école, je cuisinais comme si de rien n’était. Et cela a duré jusqu’aux résultats du scanner, qui ne me condamnaient pas.

Depuis ma plus tendre enfance, les arbres m’ont réconfortée, rassurée, calmée. Ils étaient comme un refuge, le grand frère que je n’ai jamais eu. 

Quand je m’asseyais au pied de l’arbre, souvent dans une tristesse incommensurable, il me suffisait de sentir son rayonnement pour me sentir régénérée et pleine de courage et de forces.

Ces compagnons silencieux, d’une fidélité à toute épreuve, d’une présence infaillible, ont été de véritables amis.

Peuplier, tilleul, cèdre du liban, sapin, bouleau, chêne, hêtre, sureau… merci d’exister.

Ce n’est qu’une fois adulte, lors d’un séminaire de PNL, que j’ai réalisé l’extraordinaire métamorphose que je vivais auprès d’eux, enfant. 

J’ai alors créé mon rituel de l’arbre afin de pouvoir le transmettre et le partager avec le plus grand nombre et les enfants.