L'enfant clairvoyant face aux experts

Sante Joye conte L'enfant face aux experts

Il y a très longtemps, en Mésopotamie, vivait un Roi. Ce Roi voulait construire une ville magnifique, une ville qui deviendrait célèbre pour sa beauté. Il voulait la construire sur une colline, près du sable rose du désert et au bord de l’Euphrate.

Le Roi accepta. L’enfant se rendit aussitôt chez les astrologues qui l’attendaient et leur posa les trois questions. 

Il se rendit chez les astrologues pour savoir si l’endroit choisi serait propice, si les augures seraient favorables et si les plans répondaient aux règles rigoureuses des nombres sacrés.

Ces hommes sages décrétèrent que pour que cette vielle soit prospère, pour qu’elle subsiste à travers les siècles, il fallait pendant sa construction y emmurer un enfant vivant, présenté par sa mère. 

Le Roi demanda aux femmes de son royaume un enfant. Il était aimé et obéi, mais personne ne se présenta. Trois ans durant, il patienta en vain.

Après ces trois années, une femme se présenta devant lui avec son fils de 7 ans qu’elle tenait par la main. Le jeune garçon paraissait très éveillé, il se prosterna devant le roi en une prière:  » Je serai emmuré vivant selon le voeu que vous avez émis, ô Roi du temps, mais veuillez me permettre de poser trois énigmes à vos astrologues. Si leurs réponses sont justes, cela signifiera qu’ils ont bien interprété les signes et que leurs conseils doivent être suivis pour construire Babylone. Sinon, c’est qu’ils se sont trompés. »

« Qu’y a-t-il au monde de plus léger, qu’y a-t-il au monde de plus doux et qu’y a-t-il au monde de plus dur? »

Les hommes experts se retirèrent trois jours et trois nuits avant de se rendre chez le Roi. Ils firent venir l’enfant, s’inclinèrent devant le Roi et se tournant vers l’enfant, ils dirent: 

« Ce qu’il y a de plus léger au monde est une plume. Ce qu’il y a de plus doux, c’est le miel. Et qu’il y a de plus dur, c’est la pierre »

L’enfant sourit et dit :  » N’importe qui aurait pu donner ses réponses sans réfléchir. Chacun peut dire de telles choses rapidement. Pourquoi vous a-t-il fallu trois jours et trois nuits? Les réponses les voici:

 » Ce quu’il y a de plus léger, c’est l’enfant dans les bras de sa mère. Ce qu’il y a de plus doux, c’est le lait de sa mère et ce qu’il y a de plus dur au monde, c’est pour une mère d’emmener elle-même son enfant afin qu’il soit emmuré vivrant »

Les experts furent confondus et reconnurent avoir mal compris la leçon des étoiles.

Le jeune garçon eut la vie sauve. Et avec lui l’âme de chacun. Il n’y eu plus de sacrifices humains lors de la construction des villes. Et Babylone devint célèbre.

Icône dans cercle turquoise